Nîmes rassemblée.
Lutter activement contre l'échec scolaire et éducatif...

LA VILLE RASSEMBLEE

 

Lutter activement contre l’échec scolaire, éducatif et pour redonner espoir  

aux habitants des quartiers de la politique de la ville   

 

  • Construire un grand projet éducatif territorial en généralisant dans chaque zone du réseau d’éducation prioritaire (REP et REP+)  le dispositif « cité éducative »  expérimenté à Pissevin  mais en co-construisant son élaboration avec les parents et les associations.

  • Favoriser l’ouverture de nouveaux lieux d’accueil et d’accompagnement parents-enfants pour accompagner  les parents dans l’exercice de leur parentalité afin de dépasser les inégalités de destin.

  • Faire du numérique un outil pour lutter contre le décrochage scolaire et contre les inégalités.

  • Accompagner les jeunes via un dispositif de tutorat pour leur  donner les outils afin de s’impliquer dans leurs quartiers. Créer une équipe de » coach d’insertion » bénévoles issus de la société civile pour les  accompagner dans leur parcours vers une vie professionnelle stable.

  • Permettre aux femmes " invisibles " des quartiers de se déplacer en tout lieu, de se former et de conquérir leur autonomie professionnelle.

 

Promouvoir le vivre et le faire ensemble, la laïcité, l’égalité entre les femmes et les hommes

  • Créer un conseil de la Laïcité, associant les services municipaux, les autorités académiques et préfectorales, les mouvements d’éducation populaire, chargé de la veille et de l’élaboration d’une charte du vivre et du faire ensemble à Nîmes

  • Soutenir les associations conduisant à des actions de lutte contre le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie et tous les discours de haine.

 

Offrir une offre culturelle diversifiée accessible à toutes les Nîmoises et Nîmois

  • Rapprocher la culture des Nîmois avec le concours des associations avec le projet « Nîmes en culture » dans le cœur de ville et la périphérie en créant du dynamisme toute l’année.  Etendre les heures d’ouverture des équipements culturels et pratiquer une politique tarifaire plus adaptée.

  • Faire un « palais de la musique et des congrès » équipé d’une salle polyvalente adaptée aux concerts en transformant le projet de palais des congrès, réservé au seul tourisme d’affaires et ainsi. restaurer l’excellence musicale à Nîmes pour tous les habitants

  • Déployer l’éducation culturelle et artistique pour 100% des élèves de primaire en mettant en place 2h/semaine d’éducation artistique dispensées dans l’école ou dans les temps-périscolaires et centres de loisirs.

  • Faire de la culture numérique un facteur d’inclusion et de vie collective en créant un centre des Arts numériques sur 2 sites : d’une part à Pissevin, un musée numérique virtuel  à vocation pédagogique selon le concept « MicroFolie » ; et sur un nouveau site en centre ville.

  • Créer de nouveaux évènements festifs comme le festival des jeux vidéo (compétitions e-sport) ou la Feria des peuples.

  • Renforcer l’attractivité culturelle du centre historique autour de l’axe allant de la place de la cathédrale au boulevard Courbet en s’appuyant sur le conservatoire rénové, l’école des Beaux Arts, le quadrilatère des jésuites rénové pour faire de ce secteur le quartier des Arts avec galeries et ateliers d’artistes et d’artisanat d’art..

Faire du sport pour tous, une source d’épanouissement, de partage et d’inclusion

  • Organiser avec « Nîmes en sport » sur les 2 mois par an des animations sportives en centre ville assurées par les associations et clubs sportifs, avec trois objectifs de faire la promotion de leur sport dans l’espace public, d’offrir par une découverte ludique à tous les habitants l’envie de pratiquer et de donner vie au cœur de la cité.

  • Soutenir spécifiquement les associations et clubs sportifs portant des démarches d’accompagnement des jeunes talents sportifs des quartiers vers la formation ou l’emploi, des actions porteuses de valeurs républicaines ainsi que les associations qui inscriront leur action dans l’animation du territoire « Nîmes en sport » proposée en centre ville mais aussi ensuite dans les autres quartiers de la ville.

  • Mettre en place un contrat de partenariat et d’engagements réciproques sur 3 ans pour donner de la visibilité aux associations sportives. En échange d’un soutien fort  du mouvement sportif, les clubs devront s’engager à promouvoir les valeurs du sport, notamment l’éthique et le respect.

  • Exiger une vigilance accrue vis-à-vis des éducateurs dans leurs rapports avec les enfants et les jeunes. Faciliter l’emploi d’un salarié pour une durée adaptée aux besoins du club via les services d’un groupement d’employeurs associatifs

 

Santé, vieillissement, handicap, la ville du bien vivre et du bien vieillir

  • Renforcer la lutte contre les logements insalubres et indécents et les risques liés à la santé (saturnisme…)

  • Promouvoir la santé par des actions de sensibilisation concernant les vaccinations obligatoires,  la nutrition et la lutte contre l’obésité juvénile. Veiller à l’élimination des produits contenant des perturbateurs endocriniens et à la qualité de l’air intérieur dans les crèches et écoles.

  • Constituer un comité local de santé  chargé d’élaborer un plan local de santé publique et de prévention.

  • Mieux coordonner l’action de l’office municipal des séniors et les nombreuses associations soutenant les personnes âgées.

  • Favoriser les initiatives intergénérationnelles dans le domaine de l’habitat, de la solidarité et envisager la création d’un village d’accueil des personnes souffrant de maladies neuro-dégénératives.

  • Elaborer en concertation avec les représentants des associations représentatives  des personnes handicapées à Nîmes  un nouveau plan d’accessibilité à la voirie et aux espaces publics (PAVE)  avec l’objectif que la continuité de circulation soit garantie à  échéance du mandat avec le budget ad hoc.

  • Conditionner le renouvellement des autorisations d’occupation temporaires du domaine public (terrasses)au respect de la circulation des personnes handicapées.

  • Examiner les adaptations nécessaires pour le renforcement l’accès handicapés aux monuments historiques (arènes…)

  • Constituer une commission extramunicipale sur le handicap dans la ville chargée de faire des propositions dans les différents domaines de compétences de la ville.

  • Veiller au bon déploiement des auxiliaires de vie scolaire pour les jeunes en situation de handicap et installer des aires de jeux inclusives.

Déployer la police municipale sur le terrain dans tous les quartiers  
Pour renforcer la confiance entre forces de police et population

  • Réorganiser les équipages de policiers municipaux afin d’être plus présents sur terrain au plus près des des habitants de chaque quartier, afin d’améliorer  leur action de terrain.

  • Eviter les doublons en réorganisant les missions des policiers municipaux en étroite coopération avec la police nationale dans un objectif d’efficacité globale.  

  • Créer un dispositif d’écoute et de dialogue avec la population par grand secteur  au travers de « comités sécurité-quartiers 

  • Désigner un cadre référent de la police municipale par quartier pour maintenir un lien permanent entre chaque comité sécurité-quartiers et la police municipale.

Réaliser et mettre en œuvre un plan global d’éducation au civisme

  • Soutenir les démarches d’éducation au civisme avec des médiateurs municipaux auprès des écoles et des centres de loisirs et sensibiliser les habitants au travers de campagne de communication « choc »

  • Organiser une semaine citoyenne chaque année sur une thématique particulière dans la lutte contre les incivilités en suscitant des initiatives citoyennes individuelles et collectives avec un jury citoyen pour sélectionner celles qui seront primées et soutenues.

Retrouver un espace public apaisé
Pour aller et venir en toute sécurité à toute heure et en tout lieu

 

  • Créer des brigades incivilités et proximité au sein de la police municipale. Ces  équipes auront un rôle préventif et répressif accru.

  • Elargir la surveillance des faits délictueux aux outrages environnementaux – dépôts non autorisés d’encombrants sur la voie publique- dépôts sauvages en zone naturelle et en ville et  lutte contre les déjections canines, les tapages nocturnes et les attroupements dans les lieux publics.

  • Renforcer le niveau des sanctions et créer des dispositifs de réparation financière des dégradations ou de compensation en heures de travail pour la mairie et poursuivre devant la justice les faits les plus graves.

  • Développer une application smartphone dédiée pour le signalement numérique des faits d’incivilités en lien permanent avec le centre d’appel et de traitement activé H24.

 

Etablir une stratégie de tolérance zéro de lutte contre l’insécurité et les incivilités

 

  • Conclure  un nouveau contrat local de sécurité qui confortera l’action autour des orientations actuelles- lutte contre les trafics et l’économie souterraine, la prévention de la délinquance auprès des jeunes, la lutte contre les violences faites aux femmes-

  • Intégrer deux nouveaux axes prioritaires dans le contrat  local de sécurité, le renforcement du lien police-population et la présence sur le terrain dans l’ensemble des quartiers pour une politique zéro tolérance contre les incivilités

  • Intensifier la lutte contre les dépôts sauvages en ville et en zones naturelles

  • Veiller au bon fonctionnement du conseil pour les droits et les devoirs des familles (CDDF) pour  examiner avec les familles d’un jeune délinquant les mesures pour exercer pleinement leur fonction parentale.

© 2019-2020 David Tebib