Nîmes exemplaire,
intelligente et étudiante...

LA VILLE EXEMPLAIRE, INTELLIGENTE ET ETUDIANTE

 

1. La ville exemplaire

 Exemplarité des élus

  • Faire rédiger une charte éthique par une commission extra-municipale pour veiller à ce que les élus exercent leur charge en toute transparence et avec impartialité, dignité, probité et intégrité.

  • Un déontologue indépendant sera désigné pour conseiller tout élu sur d’éventuels conflits d’intérêts. Tout élu s’engagera, lorsque ses intérêts personnels sont en cause à le faire connaitre avant le débat et le vote.

  • Elu au suffrage universel, tout élu se doit de rendre compte de ses actes et décisions pris dans le cadre de ses fonctions. Un rapport annuel sera soumis au conseil municipal puis présenté aux habitants lors de réunions publiques dans les quartiers.

 

 Exemplarité des achats de la collectivité

  • Se doter d’une politique ambitieuse d’achats publics responsables en incluant dans les cahier des charges des appels d’offres, des clauses d’insertion par l’économique et des clauses environnementales

  • Développer une politique de sobriété, d’efficacité énergétique pour tendre vers le 100% énergies non carbonée avec la mise route de projets d’unités de biogaz et de production d’hydrogène vert.

  • S’engager à passer à doubler la consommation de produits bio ou locaux à l’issue du mandat en favorisant à l’échelle de l’agglomération la structuration de filières orientées vers les circuits courts en mobilisant le foncier disponible et en encourageant à l’installation de nouveaux exploitants.

 

 Exemplarité dans le fonctionnement des services de la ville

  • Remplacer progressivement l’ensemble de la flotte véhicules automobiles et camionnette spour une flotte 100% électriques ou hybrides rechargeables

  • Faire respecter le droit d’expression des oppositions dans le cadre de l’application du règlement du fonctionnement du conseil municipal établi en début de mandat

  • Déterminer dans chaque service de la mairie des objectifs pour limiter l’impact environnemental

  • Réduire les frais de réception et proscrire l’usage d’objets en plastique à usage unique

 

 Exemplarité dans l’égalité Femmes-hommes

  • La lutte contre le harcèlement de rue et les propos sexistes sera l’une des priorités des brigades de proximité et incivilités pour que les femmes puissent aller et venir dans l’espace public sans crainte.

  • L’entreprenariat féminin sera soutenu et mis en lumière.

  • L’éducation filles/garçons fera partie des modules éducatifs dans les écoles et les centres de loisirs.

  • Un audit égalité femmes/hommes sera engagé dans les services et une charte de l’égalité sera négociée avec les représentants du personnel.

 

2. La ville intelligente

 

 Contribuer à la démocratie ouverte et à la régulation de la donnée numérique publique

 

  • Permettre à la collectivité, la réappropriation des données de ses services publics, délégués ou non, afin de garantir la mise à disposition,le suivi et le pilotage efficace de ces derniers.

  • Mettre en œuvre la procédure de mise à disposition des données publiques prévues par la loi via un portail numérique pour favoriser l’expérimentation, l’innovation et la création de services en vue d’ améliorer la vie quotidienne des habitants.

  • Retransmettre les sessions de conseil municipal via le site web de la ville et créer un outil de consultation et de suivi en ligne de l’avancée des décisions prises.

  • Mettre en oeuvre une plateforme de participation citoyenne afin d’accompagner les processus de concertation publique et  de démocratie participative (ex : budgets participatifs) et en garantir la transparence et l’intégrité

 Dématérialiser les services administratifs et simplifier des démarches

 

  • Veiller à l’ergonomie des services dématérialisés par la prise en compte de tous les types de handicaps, par la limitation des informations demandées (certaines étant déjà connues de l'administration), la transparence  et la sécurisation des données.

  • Accompagner les agents des services administratifs dans cette profonde mutation par des parcours de formation, la montée en compétence et le développement d’une culture numérique collective.

  • Créer un portail dédié aux parents et à la jeunesse (accès unique et simplifié à l’information) : volet social, soutien à la parentalité, offres d’activités ludiques et jeunesse, processus d’inscription et de paiement en ligne.

  • Dynamiser l’utilisation de l’application “Nîmes” par le développement de fonctionnalités utiles aux habitants : Volet incivilités -propreté- voirie (signalement, contact police municipale) Volet culture - Volet cadre de vie…..

  • Rendre opérant le paiement dématérialisé sur smartphone (touch’n pay) pour un maximum de services communaux ou intercommunaux comme les transports en commun, les billetteries musées et événements patrimoniaux, l’accès aux piscines et équipements sportifs, etc.

 Favoriser l’inclusion numérique de tous les habitants

  • Diversifier des modes de contact pour le grand public, les services numériques mis en place offrant toujours la possibilité d’une démarche alternative dans un format accessible (guichet physique, formulaire papier) et  d’un accompagnement en présentiel ou à distance facilitant  la bonne appropriation du service numérique.

  • Créer un réseau des lieux de médiation numérique pour accompagner les publics éloignés du  numérique en partenariat avec les actions associatives de quartier et autres tiers lieux numériques (CAF) en mobilisant les bénévoles et les jeunes en services civique notamment.

  • Soutenir  les projets des centres sociaux participant à la lutte contre l’exclusion numérique tournés vers l’accompagnement des publics éloignés du numérique en favorisant le lien social et intergénérationnel.

 Faire du développement numérique un outil au service de la ville exemplaire et durable

  • Etablir un plan exemplaire de gestion numérique des fluides des bâtiments communaux  visant des économies substantielles  et un plan de sobriété   de  gestion des espaces  verts (arrosage), des flux de circulation, des stationnements…

  • Elaborer une plateforme de mobilités numérique  tous modes mettant en synergies les offres TER et Tango ainsi que les offres privées taxis – covoiturage et auto-portage avec moyen de paiement commun.

  • Disposer d’une cartographie en temps réel des températures extérieures et l’hygrométrie grâce aux données  smartphones  d’un réseau de citoyens volontaires  permettant de mettre en œuvre des mesures ciblées dans la lutte contre les îlots de chaleur.

  • Développer des applications smartphone d’informations en temps réel d’alerte sur risques naturels - de signalement concernant les incivilités et la propreté sur la voie publique et des applications pour les touristes - visites monuments- expositions avec l’utilisation de la réalité augmentée.

 Soutenir le développement économique par un écosystème numérique équilibré et performant

  • Etablir un plan d’équipement numérique concernant le déploiement de la fibre  et de la 5G  sur le territoire en priorisant les zones d’activités et le développement de  bornes Wi-Fi gratuites  sur les places principales et grands espaces verts possiblement intégrées aux candélabres de l’éclairage public.

  • Favoriser l’émergence d’un pôle « Economie du digital et de la donnée » autour de la formation, de l’incubation de projets avec la création de bourses aux projets, la ville devenant le terrain de mise au point et de test en contrepartie.

  • Soutenir la multiplication d’espaces et lieux favorisant le développement des usages numériques (espaces de travail partagés, Fab lab  ou Tiers lieux orientés numériques)

 

3. La ville étudiante

 Faire du quartier Gambetta élargi dans le cadre de son renouvellement urbain, le centre de la vie étudiante nîmoise

  • Mobiliser les logements vacants pour développer une nouvelle offre de logements étudiants indispensable dans la perspective de la croissance de l’université (avec la possibilité avec les propriétaires qui le souhaitent de conventionner avec la collectivité pour qu’elle réalise la réhabilitation des logements en échange de la perception des loyers pour une durée proportionnelle au coût des travaux)

  • Favoriser l’implantation de lieux de vie –commerce de proximité, bars, lieux d’initiatives et de bureaux partagés –lieux culturels….

  • Donner une vocation estudiantine (sport , loisirs) au futur équipement prévu du futur quartier Hoche Sernam II

 Assurer les liaisons entre pôles universitaires par un réseau de mobilités douces

  • Faciliter les déplacements entre les 3 sites par la transformation de certaines rues étroites en zones 30 ou en zones apaisées avec priorité avec déplacements doux –vélos et à pied, les accés aux véhicules à moteur étant tolérés (20km/h)

  • Créer des stations de vélo Tango en nombre suffisant avec une carte d’abonnement année universitaire financièrement accessible et des parcs à vélos publics  sécurisés pour les résidents du quartier

 Renforcer l’attractivité de l’université de Nîmes

  • Mieux communiquer afin d’éviter « la fuite des cerveaux des jeunes nîmois » par une présence renforcée dans les lycées et dans les manifestations pour la jeunesse.

  • Attirer les jeunes du Gard et des départements du Gard et des départements voisins par la valorisation de la qualité de vie nîmoise

  • Attirer les jeunes d’autres régions en proposant une offre d’accompagnement (logements aux loyers compétitifs) et une offre d’animations sur la semaine pour une ville reconnue pour sa vie estudiantine.

  • Soutenir la création de nouvelles filières de formations en cohérence avec la stratégie de l’agglomération autour des filières d’avenir –santé- silver-économie – nouvelles  technologies numériques et biotechnologie pour l’agriculture- gestion des risques –production spectacles …

 Renforcer l’offre de services aux étudiants

  • Allonger les plages horaires de la Médiathèque du Carré d’Art complémentairement aux BU Hoche et Vauban pour ouvrir jusqu’à 20h en semaine et étendre les jours d’ouverture du lundi au dimanche et organiser des cafés culturels sur la terrasse en soirée.

  • Faciliter la création de tiers lieux associatifs ou privés destiné à accueillir les étudiants pour travailler à leurs projets collectifs, lieux d’échanges, de débats et incubateurs.

 Créer un guichet virtuel véritable plateforme internet orienté vers les étudiants avec des relais dans les points accueil-info des sites universitaires pour permettre aux jeunes :

  • de s’engager dans le bénévolat associatif ou citoyen afin de renforcer le lien social et/ou intergénérationnel. Les structures bénéficiaires disposeraient de « chèques culture ou solidarité » pour reconnaitre l’engagement par une gratification modeste mais importante pour les étudiants précaires

  • de trouver des jobs afin de payer une partie de leurs études et acquérir les codes de l’entreprise

  • de trouver un stage rendus désormaisobligatoire dans les formations –notamment masters- ou des jobs dans la filière d’études, ces dispositifs ne pouvant être efficients sans une collaboration active des chefs d’entreprises et de leurs représentants.

© 2019-2020 David Tebib